remigebel@yahoo.fr   |   06 13 03 43 46
Follow us :-
Développez un haut niveau de bien-êtrePaix intérieure et joie de vivre

Développez un haut niveau de bien-être

Lire la suite... Obtenir un rendez-vous

Paix intérieure et joie de vivre

Lire la suite... Obtenir un rendez-vous

Se libérer du stress

La kinésiologie propose une nouvelle approche pour se libérer du stress. Qu’il s’agisse de peur, colère, rancoeur, tristesse, culpabilité etc… les émotions peuvent devenir particulièrement envahissantes. Le stress peut créer une oppression, des tensions musculaires, une incapacité à prendre des décisions ou encore empêcher de dormir.

Une séance de kinésiologie débute par une série de vérifications. L’hydratation du corps (souvent perturbée en cas de stress), la circulation énergétique le long de certains méridiens d’acuponcture seront les premiers éléments à tester et à ré-équilibrer.

Ensuite, a eu la libération des sabotages qui empêchent la personne, à son insu, d’envisager un changement positif. La peur du changement ou encore la peur de l’inconnu sont des éléments de sabotages que l’on trouve souvent.

Une mesure des facteurs de stress est faite par test musculaire afin de se focaliser sur ce qui est prioritaire de libérer. Un problème professionnel, une difficulté relationnelle, un manque de confiance en soi ou en l’avenir…pourra être l’objet de la séance.

Le stress perturbe le tonus musculaire comme nous l’indiquent les expressions courantes comme « les bras m’en tombent » ou encore « avoir les jambes en coton ». En pratique, nous allons trouver des muscles faibles et d’autres hypertoniques lorsque nous effectuons ces fameux tests musculaires.

Quels outils pour ré-harmoniser la personne?

En renforçant les muscles faibles, nous allons rétablir le flux d’énergie le long des méridiens d’acuponcture. Ceci a pour conséquence de redonner du calme et de la vitalité. Pour cela nous utilisons de nombreuses techniques, comme les points neuro-vasculaires (circulation sanguine), neuro-lymphatiques (circulation lymphatique), les points d’acupressure ou encore les techniques spécifiques de libération du stress émotionnel.

L’effet est quasi-immédiat. Un calme mental, et une paix intérieure viennent s’installer à la place du stress. La respiration est plus profonde, facilitée. La personne devient plus optimiste quand elle pense à ce qui était au départ son principal problème.

Souvent il y a un temps d’adaptation nécessaire pour ressentir les changements, cela s’appelle « le temps d’intégration ». Sa durée va de quelques heures à quelques jours, pendant lesquels on peut ressentir de la fatigue ou être perturbé. Ensuite le mieux-être se met en place.

 

Combien de séances sont-elles nécessaires?

Sur un sujet précis (par exemple, un conflit au travail) il faut compter 2 à 3 séances en moyenne pour qu’un changement durable s’installe. Chaque personne est différente, et va mettre plus ou moins de temps à changer. La résistance au changement est plus ou moins importante selon les sujets abordés et selon les personnes.

Le problème peut avoir plusieurs facettes qu’il faudra aborder une à une. Il est très important d’envisager un suivi dès le départ afin de se libérer des sabotages et dépasser cette résistance au changement. Pour cette raison, je vous invite à reprendre un rendez-vous en fin de séance. Même si la personne se sent enthousiaste et libérée en fin de séance, cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y aura pas une certaine résurgence du problème. Les modes de fonctionnement habituels relatifs au stress sont souvent bien installés!

 

A quel rythme peut-on suivre les séances?

A cause du temps d’intégration nécessaire entre 2 séances, il est souvent judicieux de laisser passer 3 à 4 semaines entre deux rendez-vous. Parfois, il est possible de rapprocher davantage les séances, lorsque la personne en éprouve le besoin.